Outils > 
Idéation
  > 
Phase de divergence
 > 
Idéation contrainte (Et si… ?)

Idéation contrainte (Et si… ?)

Idéation contrainte (Et si… ?)
Booster l’imagination lors de la phase d’idéation et ouvrir des directions inattendues.

Description

Outil proposé par nod-A, consiste à proposer des contraintes dans le cadre d’une étape d’idéation. Ces contraintes peuvent être formulées de la manière suivante : « Et si… votre solution devait être mise en place en deux semaines ? » Technologie, cible, lieux, temps… De nombreuses possibilités s’offrent à vous pour favoriser la pensée divergente.

Nos conseils gagnants

Rythmez bien la séquence en dévoilant les questions une par une. Si vous avez plusieurs équipes en parallèle, vous pouvez aussi ramifier ce moment en demandant que les équipes vous montrent combien d’idées elles ont trouvées à chaque question contrainte (« Trois idées pour l’équipe A, quatre pour l’équipe B, et une seule pour l’équipe C : qui dit mieux ? »).

Les bénéfices de cet outil sur un cas concret

De manière générale, l’idéation contrainte bouscule les esprits lors des ateliers. Que les participants soient inspirés ou non par l’ensemble des contraintes, les faire prendre des directions différentes leur permet de s’affranchir du cadre habituel. Nous avons souvent entendu lors des ateliers des remarques comme : « C’est impossible en termes de process », « On n’a pas le budget pour », « On n’a jamais fait comme cela », etc. Eh bien, pendant l’idéation contrainte, le champ des possibles est illimité, ce qui compte, c’est la quantité des idées générées et non la qualité !

Le contenu en + pour aller + loin...

Vous souhaitez disposer de contraintes plus précises et poussées lors de votre phase d’idéation, liées à des sujets précis (l’expérience client, les nouveaux modes de travail, l’innovation durable, les nouveaux business models…) ? Vous pouvez découvrir des jeux de cartes contraintes écrites par des experts sur le site : http://makestorming.com/ideamaker/

Quel est l'impact de cet outil sur l'équipe projet ?

L’idéation contrainte permet de nourrir et stimuler l’imagination en phase d’idéation et de sortir des sentiers battus.

Étape suivante conseillée

Généralement celle du tri des idées et de la convergence pour choisir quelle sera l’idée à prototyper. Utilisez par exemple « Garder Jeter Lancer » (cf. Outil 35).

Comment préparer l'outil en amont de l'atelier ?

Pour vous aider à identifier les contraintes, vous pouvez les structurer en trois types : - celles qui posent une contrainte : « Et si… votre solution était un objet ? » - celles qui enlèvent une contrainte : « Et si… vous aviez un budget illimité ? » - celles qui décalent le regard : « Et si… vous étiez Steve Jobs ? » Vous pourrez trouver des contraintes liées au temps, au budget, aux cibles, au niveau de qualité, aux ressources…

Matériel nécessaire

Des Post-its, stylos et le support mis à disposition par nod-A : http://bit.ly/et_si

Des outils complémentaires

SCAMPER
Idéation
Phase de divergence

Explorer une idée, un concept, un produit ou un problème sous différents angles et générer de nouvelles idées.

Voir l'outil >
Garder — Jeter — Lancer ou Keep Drop Start
Idéation
Phase de convergence

Décider en équipe quelle est l’idée à prototyper en triant l’ensemble des idées générées.

Voir l'outil >
Innovation landscape
Idéation
Phase de divergence

Inspirer et nourrir d’idées les participants d’un atelier de Design Thinking grâce à des initiatives novatrices. L’Innovation landscape va permettre aux équipes de s’inspirer de concepts existants pour nourrir leur réflexion et ainsi trouver de nouvelles idées durant la phase d’idéation.

Voir l'outil >