Personas (ou profils utilisateur)

Personas (ou profils utilisateur)
Créer un ou plusieurs profil(s) utilisateurs qui serviront de guide tout au long du projet.

Description

Les personas (ou profils utilisateur) permettent de cerner les principaux archétypes d’utilisateurs. En définissant leurs objectifs, leurs besoins, et la façon dont ils utilisent le produit, on crée des références communes pour toute l’équipe. Interroger les personas en se mettant à leur place est utile pour se mettre dans la peau des utilisateurs et aider à la prise de décision centrée utilisateur, et ce surtout pour les phases du projet où l’accès à de vrais utilisateurs est difficile.

Nos conseils gagnants

Conseil gagnant : Les personas peuvent être utilisés dans des jeux de rôle afin de se mettre à la place des utilisateurs. Cela permet de mieux se représenter les réactions de l’utilisateur. Imprimer également vos personas pour mieux y faire référence et aider ainsi l’équipe lors de questionnements éventuels durant le projet. Cet outil apporte de la valeur notamment lorsque l’on ne peut rencontrer les utilisateurs avant l’atelier.

Les bénéfices de cet outil sur un cas concret

C’est Alan Cooper qui utilise pour la première fois le concept de persona via son ouvrage The Inmates are Running the Asylum. Dans celui-ci, le héros a eu besoin de personnifier les utilisateurs de logiciels pour accompagner la réflexion des développeurs et identifier les questions auxquelles ils pourraient être confrontés lorsqu’ils seraient amenés à l’utiliser.

Le contenu en + pour aller + loin...

Il peut être utile de revenir sur les personas au fur et à mesure du projet, afin de les préciser, d’en créer de nouveaux, ou bien d’en éliminer certains qui n’étaient pas prioritaires.

Quel est l'impact de cet outil sur l'équipe projet ?

Cet outil permet de définir pour l’ensemble de l’équipe une vision commune de la cible. Les personas sont utiles à toutes les étapes du projet, car ils permettent de prendre des décisions concrètes selon l’utilisateur et non selon les préférences des membres de l’équipe, qui peuvent diverger.

Étape suivante conseillée

L’utilisation concrète des personas consiste à se demander ce que ferait le persona « Jacques, 42 ans » ou « Marie, 39 ans » dans un contexte donné. Il s’agit de construire des scénarios et d’imaginer comment les personas créés par l’équipe réagiraient. Lors de la conception du produit, il est utile de placer les personas dans un contexte spécifique, face à un problème qu’ils veulent ou doivent résoudre.

Comment préparer l'outil en amont de l'atelier ?

Si cela a été fait en amont, rassemblez des données de recherche sur les profils utilisateurs existants ou ciblés afin de proposer un support de départ aux participants. Imprimez et distribuez à chaque participant un support prérempli avec les champs tels que prénom, nom, hobbies, situation familiale, etc. sans oublier un espace pour la photo. Imaginez une sorte de carte d’identité augmentée !

Matériel nécessaire

Feuilles blanches ou impressions d’un support dédié (exemples : templates à remplir), stylos, smartphone (pour filmer, enregistrer, prendre des photos…).

Des outils complémentaires

Écouter les utilisateurs extrêmes
Immersion
Phase de divergence

Identifier les limites d’un produit, d’un service ou d’un design et se nourrir d’expériences sortant de l’ordinaire. Les utilisateurs extrêmes expriment souvent plus clairement des besoins qui englobent parfois ceux de tous.

Voir l'outil >
Les 5 Pourquoi
Immersion
Phase de divergence

Identifier les causes sous-jacentes d’un problème pour le régler complètement, c’est-à-dire l’empêcher de se reproduire. En médecine, on distingue le traitement symptomatique, qui consiste à traiter les conséquences d’une maladie (apaiser la douleur, faire baisser la fièvre…), du traitement curatif, qui attaque la maladie responsable de ces symptômes. L’objectif des « 5 Pourquoi », c’est le traitement curatif !

Voir l'outil >
Tri de cartes
Immersion
Phase de convergence

Le tri de cartes est un exercice aux objectifs multiples, selon la phase du projet dans laquelle il est utilisé et les paramètres de conception choisis par le designer. Il peut permettre d’identifier de façon concrète ce qui est le plus important pour l’utilisateur, mais aussi, de façon plus générale, les désirs et les valeurs de cet utilisateur, ses structures de pensée. Le tri de cartes peut également, dans un stade avancé du projet, servir de confirmation quant aux connaissances déjà acquises sur l’utilisateur. On peut ainsi vérifier que le projet développé est toujours centré sur l’utilisateur.

Voir l'outil >