Recevoir des feedbacks sur le prototype

Recevoir des feedbacks sur le prototype
Améliorer votre prototype à chaque itération, découvrir de nouveaux enjeux et identifier rapidement les forces et les faiblesses de vos idées. Il s’agit de créer une banque de données de retours sur expérience, afin de bien visualiser d’où l’on vient et où l’on veut aller.

Description

Recevoir des feedbacks régulièrement permet d’être toujours au plus près de l’utilisateur et de mieux le comprendre. Après une interview utilisateur ou toute séance de test, il est important de traiter avec méthode les informations reçues pour pouvoir ensuite itérer de façon efficace et pertinente.

Nos conseils gagnants

Pour un même prototype, proposez des séances de tests similaires afin de pouvoir réellement comparer les retours des utilisateurs entre eux. Et parce que la comparaison est un moyen critique très efficace, n’hésitez pas à proposer à votre utilisateur plusieurs prototypes. Il sera plus enclin à s’exprimer sur les faiblesses de chaque prototype en utilisant la comparaison plutôt qu’à exprimer un avis négatif de but en blanc sur un seul modèle.

Les bénéfices de cet outil sur un cas concret

Trop souvent, on crée un prototype en perdant de vue l’objectif de ce que l’on doit tester. Le cas typique est la création d’une application mobile. On va vouloir aller trop rapidement dans le sketching d’écrans alors que la première chose à faire est de tester la proposition de valeur d’une première fonctionnalité. Résultat, on reçoit des commentaires sur un bouton mal placé et l’on n’arrive plus à faire prendre du recul au testeur sur l’intérêt, pour lui, de l’apport de la fonctionnalité. Jake Knapp le formalise très bien dans son ouvrage Design Sprint en précisant qu’il faut réussir à identifier un prototype « juste assez réel pour être testé ».

Le contenu en + pour aller + loin...

Quel est l'impact de cet outil sur l'équipe projet ?

Étape suivante conseillée

L’un des intérêts des feedbacks repose sur sa régularité. Construisez un nouveau prototype en fonction de ces nouvelles informations pour le tester et récupérer de nouveaux feedbacks. L’itération est la clé !

Comment préparer l'outil en amont de l'atelier ?

Matériel nécessaire

Des feuilles blanches, des Post-its et des crayons.

Des outils complémentaires

Interview en face à face 1/3 : mise en place
Test et itération
Interviewer l'utilisateur

Faire tester son prototype à l’utilisateur permet d’identifier les points faibles et les points forts du projet, mais aussi d’affiner sa compréhension de l’utilisateur, afin qu’il reste bien au centre de la réflexion. Ces interviews permettent également de mettre à l’épreuve ses doutes, ses hypothèses et ses certitudes. Les réponses apportées détermineront les prochaines étapes nécessaires pour faire avancer le projet.

Voir l'outil >
Interview en face à face 3/3 : capturer les avis
Test et itération
Interviewer l'utilisateur

Savoir bien recueillir les retours utilisateur et répartir les rôles pour exploiter la valeur des avis reçus.

Voir l'outil >
Interview en face à face 2/3 : récupérer des informations de qualité
Test et itération
Interviewer l'utilisateur

Mettre dans les meilleures conditions les utilisateurs afin de recevoir des informations qualitatives et pertinentes.

Voir l'outil >